Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

Risque de transmission du COVID-19 par transfusion

photo d'une infirmière réalisant une transfusion de sang

A ce stade, aucun cas de transmission du COVID-19 par transfusion n'a été recensé dans le monde. Mais des chercheurs chinois ont mis en évidence la présence d'ARN viral dans certains dons de sang de donneurs asymptomatiques.

Les scientiques ont mis en évidence que le coronavirus SARS-CoV-2 associé à l’épidémie COVID-19, pouvait être transmis par des personnes asymptomatiques ou présymptomatiques. Cette nouvelle étude a mis en évidence la présence d'ARN viral dans le sang de certains donneurs de sang.

Par contre, cette étude présentée dans la revue Emerging Infectious Disease des CDC, ne démontre pas l’infectiosité des échantillons de dons de sang testés positifs, ils suggèrent a minima la nécessité de dépister les donneurs avec des tests à haute sensibilité et de les suivre ensuite sur plusieurs semaines pour l’apparition d’éventuels symptômes.

Afin de ne prendre aucun risque pour les patients transfusés, la plupart des centres de transfusion sanguine et des banques de sang en Chine ont déjà pris des mesures pour garantir la sécurité transfusionnelle.

Avec l'augmentation des cas confirmés au COVID-19, le risque devient sérieux et de nouvelles études devront être mises en place afin de confirmer ou d'infirmer le risque de trasmission du virus par voie transfusionnelle.