Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

Plasma convalescent : résultats encourageants

Photo de la préparation des plasmas

Même s'il reste encore plusieurs zones d'ombre par rapport à ce traitement, une récente étude américaine met en évidence que le taux de mortalité à la COVID-19 est moins élevé chez les patients ayant reçu rapidement une transfusion de plasma convalescent.

La clinique Mayo a mené une étude pour évaluer l'efficacité de la transfusion de plasma convalescent chez les patients gravement atteints à la Covid-19. Cette étude a été réalisée sur 3 082 patients, dont une grande partie souffrait de symptômes graves.

Plus de la moitié se trouvaient en soins intensifs, et plus du quart survivant grâce à un système de ventilation mécanique au moment de la transfusion. La clinique Mayo participant à cette étude a mis en évidence que les patients qui avaient reçu un don, trois jours après le diagnostic, ont présenté un taux de mortalité plus faible, comparativement à ceux à qui on avait injecté du plasma convalescent plus de quatre jours après leur test positif.

Or, si ces données sont intéressantes, elles ne permettent pas à la clinique Mayo de conclure que ce traitement, qui a fait l’objet de plusieurs études partout à travers le monde durant la pandémie, est efficace.

Aux Etats-Unis, la transfusion de plasma convalescent est très utilisée partout dans le pays, malgré l'absence d'efficacité prouvée à ce jour. Ces transfusions massives ont conduit à des difficultés d'approvisionnement, car les donneurs convalescent sont fatigués par le nombre de dons à réaliser.